Aller au contenu principal

Accueil / Activités sectorielles / Elevage

Elevage

La vision du Gouvernement en matière de production animale et halieutique est de la développer et de la rendre compétitive afin de réduire la dépendance de la Côte d’Ivoire vis-à-vis de l'extérieur.

 

Ainsi, afin d’atteindre l’autosuffisance en protéines animales et halieutiques, le Gouvernement ivoirien a adopté en 2022 la Politique Nationale de Développement de l’Élevage, de la Pêche et de l’Aquaculture 2022-2026 (PONADEPA 2022-2026). Cette politique dont la mise en œuvre est évaluée à 1 049,443 milliards de FCFA vise trois objectifs stratégiques qui sont : (i) l’amélioration de la productivité et de la compétitivité des filières animales et halieutiques en cohérence avec les principes de protection environnementale, (ii) l’amélioration de la gouvernance et ; (iii) l’amélioration des moyens d’existence des acteurs.

 

La PONADEPA 2022-2026 est alignée sur le PND 2021-2025 et doit permettre d’atteindre un taux de couverture annuelle des besoins nationaux en viande et abats par la production nationale de 60% en 2025.

 

Le sous-secteur de l’élevage a connu une nette amélioration avec un taux de couverture national des besoins en viande et abats qui est passé de 49% en 2016 à 56% en 2019.

 

Sur la période 2015 - 2020, les cheptels des bovins, d’ovins, de caprins, de porcins et de volailles ont augmenté respectivement de 10,3%, 26,1%, 100,5%, 16,0% et 45,9%.

 

image 40

Source: Ministère des Ressources Animales et Halieutiques/ DPSP

 

Malgré ces améliorations, la Côte d’Ivoire reste tributaire des importations pour assurer la couverture de ses besoins en protéine animale. En 2019, les importations se sont élevées à 153 281 tonnes de viandes de ruminants et de divers dérivés, soit un taux de contribution de 54% à la couverture de la consommation nationale.

 



Savoir +