Aller au contenu principal

Accueil / Cadre Macroéconomique / Politique et Stratégie d'endettement

Politique et Stratégie d'endettement

Stratégie de gestion de la Dette à Moyen Terme (SDMT)

 

La Stratégie de gestion de la Dette à Moyen Terme (SDMT) adoptée, annexée à la loi des finances en début d’année et mise en œuvre par le Gouvernement, devrait être systématiquement actualisée chaque année.

La SDMT tient compte de l’évolution du cadre macroéconomique et budgétaire qui est le reflet du PND, à travers la mise en œuvre des actions prioritaires du Gouvernement définies chaque année.

La présente SDMT est la stratégie 2022-2026. Les objectifs de la SDMT 2022-2026 se résument comme suit :

  • satisfaire les besoins de financement de l’État et ses obligations de paiement aux moindres coûts possibles ;
  • s’assurer que les risques liés au portefeuille de la dette publique demeurent dans des limites acceptables ;
  • contribuer au développement du marché domestique.

Au cours des prochaines années, l’Etat devrait privilégier des financements qui aident à réduire le risque de refinancement de la dette intérieure, le risque de taux d’intérêt et le risque de change.

Plus précisément, les besoins de financement devraient être couverts en moyenne selon un rapport 45-55 d’instruments de financement extérieur et intérieur sur la période 2022-2026. Les ressources extérieures seraient composées de financements pour des emprunts projets ou programmes concessionnels, semi-concessionnels, commerciaux et de financements sur les marchés internationaux respectivement à hauteur de 18%, 44%, 10% et 28% sur la période 2022-2026. Les ressources intérieures seraient mobilisées à travers des emprunts de court, moyen et long terme respectivement à hauteur de 10%, 55%, et 35% sur la même période.

Cette stratégie privilégie la dette intérieure par rapport à la dette extérieure avec une prépondérance pour les financements libellés en euro et à taux fixe.

 

Documents

Télécharger

Actualisation SDMT fin avril 2021

Actualisation-de-la-SDMT-Fin-Avril-2021.cleaned-1.pdf

SDMT 2019-2023 actualisé en août 2019

SDMT-2019-2023-1 (1).pdf

Rapport SDMT 2017-2021

draft_sdmt_2017-2021_version_05102016_final.pdf

Rapport SDMT 2022-2026

Stratégie-de-gestion-de-la-Dette-à-Moyen-Terme-SDMT-2022-2026.pdf

 

Analyse de Viabilité de la Dette (AVD)

 

Le risque de surendettement de la Côte d’Ivoire reste modéré au cours de la période 2022-2041, aussi bien sur la dette extérieure que sur la dette publique totale avec un dépassement de seuil du ratio service de la dette extérieur rapporté aux recettes budgétaires hors don en 2025.

Dans le cadre du scénario de référence, les indicateurs de solvabilité (le ratio de la Valeur Actuelle de la dette extérieure rapportée au PIB et aux exportations) demeurent en dessous de leurs seuils respectifs sur la période 2022-2032.

De même, le ratio service de la dette extérieure rapporté aux exportations reste en dessous de son seuil sur toute la période d’analyse.

Toutefois, le ratio service de la dette extérieur rapporté aux recettes budgétaires hors dons dépasse son seuil de 19,63% en 2025 (pour une limite de 18%).

Enfin, le ratio Valeur Actuelle de la dette publique/PIB demeure en-dessous de son point de référence de 2022 à 2032 avec un écart moyen de 10,92% par rapport à son seuil qui se situe à 55%. Par ailleurs, le portefeuille de la dette publique totale reste vulnérable à un choc sur le taux de croissance économique (la croissance du PIB passerait de 7,2% en 2023 et 7,0% 2024 à respectivement 4,8% en 2023 et 4,6% 2024).

 

Documents

Télécharger

Rapport AVD à fin octobre 2022

TELECHARGER