Aller au contenu principal

Accueil / Cadre Macroéconomique / Politique budgétaire

Politique budgétaire

Un budget qui fait plus que doubler chaque décennie.

 

Budget 2023 qui a plus que triplé comparativement à l’exercice 2012

Désignation

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

2022

2023

Evolution du Budget de l'Etat de 2005 à 2023 (en milliards de FCFA)

1744,1

1966,9

2112,5

2368,6

2651,4

2962

3088,8

3391,3

3891,3

4259,1

5196

6165,8

6447,6

6931,6

7334,3

8048,4

9127

10734,5

11694,4

 

La politique budgétaire

La politique budgétaire du Gouvernement ivoirien vise à améliorer les conditions de vie des populations. A cet effet, les dépenses sont orientées prioritairement vers les besoins sociaux et la réalisation d’infrastructures tout en préservant la viabilité des finances publiques.

Dans ce cadre, le budget de l’Etat a plus que triplé en une décennie. Les ressources mobilisées sont passées de 2 962,0 milliards en 2010 à 10 734,5 milliards en 2022. Le Budget initial de l’exercice 2023 s’élève à 11 694,4 milliards ; celui de l’année 2024 est projeté à 13 720,7 milliards.

Malgré la hausse substantielle du Budget de l’Etat, la politique budgétaire a été prudente. Elle a visé le respect du critère de convergence de l’UEMOA relatif au déficit budgétaire qui doit rester en-dessous de 3% du PIB.

L’impact de la conjoncture internationale, ainsi que des nouvelles contingences liées au renchérissement des prix et aux défis sécuritaires, ont occasionné un ajustement des objectifs budgétaires sur la période 2022-2025. Ainsi en 2022, le déficit budgétaire est ressorti à 6,8% du PIB et projeté à 5,3% en 2023. Le Gouvernement compte atteindre la cible de convergence de 3% en 2025. La poursuite de l’amélioration du recouvrement des recettes et la maitrise continue des charges de fonctionnement devraient permettre de dégager l’espace budgétaire nécessaire au financement des investissements publics et des dépenses sociales. Aussi, l’analyse de la viabilité de la dette indique que le risque de surendettement de la Côte d’ivoire demeure modéré.

 

Evolution des statistiques des finances publiques 2015-2023 (en %PIB)

 

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

2022

2023 (prev.)

Recettes totales et dons en % du PIB

14,5

14,7

15,1

14,8

15,0

14,6

15,4

15,3

16,4

Dépenses totales et prêts nets en % du PIB

16,5

17,6

18,4

17,7

17,3

20,0

20,3

22,1

21,7

Solde budgétaire en % du PIB

-2,0

-2,9

-3,3

-2,9

-2,2

-5,4

-4,9

-6,8

-5,3

Source : MEF, MBPE

 

 

Savoir +