Aller au contenu principal

Accueil / Banques et Finances / Présentation du secteur des assurances

Présentation du secteur des assurances

L’activité de l’assurance en Côte d’Ivoire est réglementée par le Code des assurances des États membres de la Conférence Interafricaine des Marchés d'Assurance (CIMA). Les acteurs du marché, outre les assurés, se composent d’un côté des sociétés d’assurances (34) et de l’autre des intermédiaires d’assurances (295 courtiers agréés). Il existe deux associations professionnelles qui participent au développement et à l’assainissement du marché. Il s’agit de l’Association des Sociétés d’Assurances de Côte d’Ivoire (ASA-CI) et de l’Association Nationale des Courtiers d’Assurance et de Réassurance de Côte d’Ivoire. On compte aussi plusieurs organisations professionnelles régulant le secteur : la Commission Régionale de Contrôle des Assurances, et la Fédération des Sociétés d’Assurances de Droit National Africain.

 

Selon un rapport de la Fédération des sociétés d’assurances de droit national africaines (FNAF) publié en février 2016, la Côte d’Ivoire représentait 24% des primes totales émises par ses 16 pays membres en 2014. Le marché des assurances en Côte d’Ivoire est en pleine expansion. En effet, le chiffre d’affaires du secteur est passé de 209 milliards de Francs CFA en 2012 à 414,7 milliards de FCFA en 2020.

 

Moins d’une trentaine de compagnies rivalisent d’ingéniosité pour s’attirer les faveurs d’une population pas forcément intéressée par les polices d’assurances. Dans la distribution de leurs produits, les sociétés d’assurances collaborent avec des intermédiaires, dont des courtiers ou des sociétés de courtage, comme Gras Savoye et Marsh & McLennan, qui dominent encore très nettement le marché de la distribution de l’assurance aux entreprises. Le marché ivoirien compte également un réassureur, des bureaux ou représentations de réassureurs internationaux.