Aller au contenu principal

Accueil / Banques et Finances / Présentation du secteur des microfinances

Présentation du secteur des microfinances

Le financement de l'économie ivoirienne repose sur les institutions de microfinance, également appelées Systèmes Financiers Décentralisés (SFD). Ces institutions cherchent à répondre aux besoins des couches de la population à faibles revenus, qui se trouvent généralement en dehors du système bancaire traditionnel.

 

Le secteur de la microfinance enregistre une hausse des indicateurs de volume d’activités, avec un virage important vers les services financiers digitaux.

 

Au 31 décembre 2021, les SFD desservent 4 083 951 membres ou clients, à travers 416 points de services répartis sur toute l'étendue du territoire ivoirien. En outre, ces structures totalisent :

  • un total actif de 673 milliards de FCFA (contre 572,6 milliards de FCFA au 31 décembre 2020) ;
  • un encours d'épargne de 440,8 milliards de FCFA (contre 368,3 milliards de FCFA au 31 décembre 2020) ;
  • un encours de crédit de 445,8 milliards de FCFA (contre 392,3 milliards de FCFA au 31 décembre 2020).

 

Aussi, les perspectives du secteur financier décentralisé sont favorables au regard de la hausse substantielle de la clientèle, du niveau de l’épargne collectée et de l’orientation des structures vers les services financiers digitaux. En outre, la restructuration en cours de l’UNACOOPEC-CI et la poursuite des actions d’assainissement devraient contribuer à renforcer les performances.

 

Cet assainissement repose essentiellement sur (i) le renforcement des conditions de délivrance des agréments, (ii) le contrôle sur pièces des SFD et (iii) les mesures disciplinaires et sanctions.