Aller au contenu principal

Accueil / Actualités /

UMOA : la BCEAO maintient sa Politique Monétaire


A l'issue de la deuxième réunion annuelle de son Comité de politique monétaire, tenue le 4 juin 2024, la Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) a annoncé le maintien de sa politique monétaire actuelle, jugeant celle-ci en adéquation avec les défis économiques de la zone UEMOA.

La BCEAO a confirmé le maintien du principal taux d'intérêt auquel elle prête aux banques commerciales à 3,50 %, ainsi que celui du taux d'intérêt sur le guichet de prêt marginal à 5,50 %. Ces taux, inchangés depuis le 16 décembre 2023, marquent la fin des relèvements accélérés de l'année 2023, motivés par une inflation désormais maîtrisée et une amélioration des comptes extérieurs de l'Union.

En 2023, la BCEAO avait relevé à trois reprises ses taux directeurs pour contenir les pressions inflationnistes. Cette stratégie a porté ses fruits, comme en témoigne le taux d'inflation de l'UEMOA, établi à 2,8 % au premier trimestre 2024, bien à l'intérieur de la fourchette cible de 1 % à 3 %. La maîtrise de l'inflation et l'amélioration des comptes extérieurs ont permis à la BCEAO de stabiliser ses taux directeurs, offrant ainsi un environnement prévisible et favorable à la planification économique et aux investissements.

L'activité économique dans la région reste dynamique, avec une progression du PIB réel de 5,1 % au premier trimestre 2024, contre 4,8 % au trimestre précédent. Cette tendance positive devrait se poursuivre tout au long de l'année, avec une croissance du PIB projetée à un niveau robuste de 6,1 % pour 2024, comparé à 5,3 % en 2023. Cette prévision optimiste reflète la résilience économique de la zone UEMOA, soutenue par des politiques monétaires et fiscales appropriées.

Le maintien des taux directeurs par la BCEAO, dans un contexte d'inflation maîtrisée et de comptes extérieurs en amélioration, illustre l'efficacité de sa politique monétaire prudente. En offrant un cadre stable et prévisible, la Banque centrale contribue à renforcer la confiance des investisseurs et à soutenir une croissance économique durable dans la région. La BCEAO continue ainsi de jouer un rôle crucial dans la stabilité et le développement économique de la zone UEMOA, en adaptant ses instruments pour répondre aux défis actuels et futurs.

En conclusion, la décision de la BCEAO de maintenir ses taux directeurs inchangés est une réponse appropriée aux conditions économiques actuelles de la zone UEMOA. Cette stabilité monétaire, combinée à une croissance robuste du PIB, crée un environnement propice à l'investissement et au développement durable, renforçant la position de la zone UEMOA sur la scène économique régionale et internationale.

Source : SIKA Finance, Rédaction Portail web MEPD