Aller au contenu principal

Accueil / Activités sectorielles / Pêche

Pêche

La vision du Gouvernement en matière de production halieutique est de la développer et de la rendre compétitive afin de réduire la dépendance vis-à-vis de l’extérieur.

 

Soucieux de concrétiser son ambition, l’Etat a initié des reformes sectorielles, notamment :

  • l’adoption de la loi n°2016-554 du 26 juillet 2016 relative à la pêche et à l’aquaculture, la mise en place du Centre de Surveillance Satellitaire des Pêcheries à Abidjan ;
  • l’adoption d’un plan national de lutte contre la pêche Illicite Non déclarée et Non Réglementée (ou pêche INN) sous toutes ses formes dans les eaux sous juridiction nationale.

 

Au cours de l’année 2022, le Gouvernement ivoirien a adopté la Politique Nationale de Développement de l’Élevage, de la Pêche et de l’Aquaculture 2022-2026 (PONADEPA 2022-2026). Cette politique dont la mise en œuvre est évaluée à 1 049,443 milliards de FCFA vise trois objectifs stratégiques qui sont : (i) l’amélioration de la productivité et de la compétitivité des filières animales et halieutiques en cohérence avec les principes de protection environnementale, (ii) l’amélioration de la gouvernance et ; (iii) l’amélioration des moyens d’existence des acteurs.

 

Le secteur de la pêche représente 0,4% du PIB et génère, selon les données du Ministère des Ressources Animales et Halieutiques, près de 100 000 emplois directs et plus de 580 000 emplois indirects, dont 1/3 sont occupés par des femmes. La pêche reste principalement artisanale en Côte d’Ivoire. En 2021, la production de la pêche artisanale halieutique représente 85% de la production totale de la pêche.

 

La production nationale s’est accrue de 4,86% en moyenne annuelle sur la période 2014-2021 avec un pic de 105 528 tonnes en 2018.

 

image 41

Source : Ministère des Ressources Animales et Halieutiques/ DPSP

 

Evolution des productions nationales (en tonnes)

RUBRIQUES

2014

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

Pêche
industrielle

26 180

19 211

22 476

20 997

31 212

31 996

10 434

13 689

chalutage

14 356

7 899

8 417

6 688

17 645

18 709

5 741

7 185

Sardinier

11 824

11 312

14 059

14 309

13 567

9 897

3 610

4 513

Thonier (palangrier)

 

 

 

 

 

3 390

1 083

1 991

Pêche
artisanale

48 620

79 339

81 757

70 251

74 316

73 223

65 789

78 676

Maritime

41 158

39 084

41 320

35 285

42 474

46 039

39 819

43 615

Continentale

7 462

40 255

40 437

34 966

31 842

27 184

25 970

35 061

Total
production

74 800

98 550

104 233

91 248

105 528

105 219

76 223

92 365

Source : Ministère des Ressources Animales et Halieutiques/ DPSP

 

En perspective, le Gouvernement prévoit développer une aquaculture industrielle et paysanne respectueuse de l'environnement afin d'assurer un accroissement durable de la production, qui passera de 4 500 tonnes en 2019 à 9 450 tonnes en 2025.

 

La couverture des besoins en ressources halieutiques par la production nationale devrait atteindre 65% à l’horizon 2026.